HVE et agroécologie : vers une production plus respectueuse de l’environnement

Les coûts de développement des entreprises sont souvent élevés alors pourquoi se priver de financements étudiés et conçus pour vous aider ?

Nous contacter
Labels et Certifications
  • Publié le : 26/03/2021
  • Rédigé par : Kali Stolypine

Depuis quelques années, de nouveaux concepts se sont popularisés pour désigner des pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement. Parmi eux, il existe la certification HVE et le terme d’agroécologie.

Focus sur ces deux termes :

  • Certification HVE :

La Haute Valeur Environnementale (HVE) certifie que les pratiques agricoles utilisées sur une exploitation préservent la biodiversité et réduisent l’impact de leurs activités sur l’environnement. Cette certification a pour but de valoriser les bonnes pratiques des agriculteurs.  La mention HVE s’appuie sur des indicateurs mesurant la performance environnementale des exploitations. Elle se base sur cinq thématiques :  

  • La préservation de la biodiversité
  • La stratégie phytosanitaire
  • La gestion de la fertilisation
  • La gestion de l’irrigation   
  • La réduction des gaz à effet de serre            

La présence de ce logo sur les produits issus d’exploitations à Haute Valeur Environnementale permet aux consommateurs de les identifier et aux agriculteurs d’être valorisés économiquement. De plus, le gouvernement a lancé avec le Plan de Relance un crédit d’impôt pour la certification HVE. Les entreprises agricoles qui, disposent d’un certificat en cours de validité au 31 décembre 2021 ou d’un certificat délivré en cours d’année 2022, bénéficieront d’un crédit d’impôt de 2 500 euros.

 

  • L’agroécologie :

Contrairement à la Haute Valeur Environnementale, l’agroécologie n’est pas un label mais une approche agricole qui tient compte de l’équilibre de la nature et des services qu’elle rend. Elle s’inspire de la biodiversité et contribue à la réduction des intrants destructeurs (pesticides, engrais, antibiotiques…) pour les terres et le bétail. En changeant de système de production, les agriculteurs assurent le renouvellement de leurs sols de façon naturelle et gratuite. L’agroécologie est donc bénéfique pour les agriculteurs mais également pour la biodiversité de leurs terres.

 

Ces différentes pratiques valorisent les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement. L’objectif est de rendre davantage visibles les efforts portés par les agriculteurs pour concilier  production agricole et respect de l’environnement.


Les coûts de développement des entreprises sont souvent élevés alors pourquoi se priver de financements étudiés et conçus pour vous aider ?

Nous contacter